Marteze e anavezit lod e-touez an dud niverus a fell dezho mestroniañ brezhoneg da-vat e-sell da vont war-zu micherioù liesseurt ar c’helenn? Hag gwir eo e vez enfredet tud nevez bep bloaz gant kement hentenn divyezhek a zo e Breizh. 
Gant ar greizenn stummañ Kelenn e vez aozet bep bloaz ur stummadur hag a zo graet evito : "Mestroniañ brezhoneg evit mont war-zu micherioù ar c’helenn."

Nathalie GAOUYER

Inspirations américaines

Le Télégramme - 13/11/2017

nathalie-gaouyer-vient-d-accrocher-33-de-ses-oeuvres-dans 3690202 361x330pEnseignante aux Beaux-Arts depuis 1992 et dans quelques structures de la Ville comme le Centre des Abeilles ou la MPT d'Ergué-Armel, Nathalie Gaouyer est bien connue des Quimpérois pour ses talents d'artiste plasticienne. Elle expose une trentaine d'oeuvres dans les locaux de Kelenn jusqu'au 21 décembre. « Chair » (chaise en anglais), le nom de son exposition, est composée d'aquarelles et de montages photographiques. L'artiste y livre ses inspirations américaines mais pas seulement. « J'ai une passion pour la côte ouest des États-Unis. Mais je suis aussi fascinée par les espaces vides, les « ghost towns » (villes fantômes), les maisons vides, envahies par la nature mais où on sent encore la présence des habitants ».


Les chaises inspirent l'artiste
Des maisons, des silhouettes, des chaises apparaissent en surimpression sur de la végétation ou des paysages. « J'ai débuté ce travail sur les espaces vides il y a plusieurs années. Et puis, il y a quatre ans, lors d'un voyage dans l'Orégon, je suis tombée sur une maison abandonnée où il y avait, dans l'herbe, devant, des chaises en vrac. Or, pour moi, après la maison, la chaise est la chose la plus intimement liée à quelqu'un. On y mange, on y rit, on s'y dispute, on y débat ». De quoi inspirer l'artiste quimpéroise.

Pratique
Exposition « Chair », jusqu'au 21 décembre, à Kelenn (3, rue de Vendée). Blog de l'artiste : www.nathaliegaouyer.tumblr.com.


Chair posée par Nathalie Gaouyer à l'institut Kelenn à Penhars

Penhars Infos Quimper

penharsinfoL'institut Kelenn, 3 rue de Vendée à Penhars, accueille jusqu'au 21 décembre l'exposition " Chair " (" Kador " en breton ) proposée par Nathalie Gaouyer professeur à l'école des Beaux-Arts de Quimper.

33 œuvres, photographies numériques, peintures et collages sur papier, un dessin,une aquarelle et trois livres. Le titre de l'expo peut se lire en français, la chair, ou en anglais, a chair, une chaise. Finalement, dans la présentation de son travail, l'artiste a davantage parlé de chaise " l'endroit, dit-elle, où on passe beaucoup de temps ".

Ce qu'elle nous montre est une étape d'un " travail commencé depuis plusieurs années ". Favorisé sans doute par une sacrée passion pour les USA, le nouveau monde, les grands espaces. Là où l'histoire n'est pas si loin...

Ces grands espaces vides l'attirent. Elle les photographie. " Tous mes sols, assure-t-elle sont des USA ". Et dans ces espaces, elle tombe sur des ghost blocks, des hameaux en ruine, des chaises abandonnées, plein de chaises dans l'herbe. Elle s'interroge : qui habitait là, à qui était cette chaise ?

Alors, sur les sols américains qu'elle a photographiés, elle pose des maisons américaines, pose une chaise. Et finalement se pose elle-même sur la chaise. Ombre chinoise sous un ciel " de chez nous ". A découvrir.

 

Nombreux sont ceux qui veulent acquérir de solides compétences pour bien maitriser la langue bretonne pour pouvoir s’orienter vers les métiers de l’enseignement. Ces métiers recrutent chaque année dans les différents systèmes d’enseignement bilingue. Kelenn propose une formation unique, efficace et concrète, ouverte aux débutants complets : « Maîtriser le Breton comme langue des métiers de l’enseignement »

TOP